ARS Vendée - Vendéennes et vendéens voici un compte-rendu rapide de la réunion de vendredi dernier avec @ars_pdV et le Député @platombe


ARS Vendée - Vendéennes et vendéens voici un compte-rendu rapide de la réunion de vendredi dernier avec @ars_pdV et le Député @platombe

Article
Accueil Philippe Latombe
 
| Philippe Latombe | Santé | ARS  Vu 995 fois
Article N°26004

ARS Vendée - Vendéennes et vendéens voici un compte-rendu rapide de la réunion de vendredi dernier avec @ars_pdV et le Député @platombe

Comme promis aux vendéennes et vendéens voici un compte-rendu rapide de la réunion de vendredi dernier avec @ars_pdl et les parlementaires. Bonne nouvelle une réunion se tiendra avant le 18 mars avec nos concitoyens. Et un centre de soins non programmés va ouvrir à Challans.

La réunion tant attendue entre les députés de Vendée et l’ARS s’est enfin déroulée vendredi dernier, l’occasion d’échanges énergiques, parfois tendus. Difficile qu’il en soit autrement avec une administration de la Santé qui défend bec et ongles la politique menée depuis des années et semble peu encline, c’est le moins qu’on puisse dire, au rétropédalage et à l’autocritique.

A l’ARS, on est droit dans ses bottes, on persiste et on signe ! Aucune conscience du fait qu’étant au service des citoyens et de leur santé, il y a, dans une démocratie comme la nôtre, des comptes à rendre, volens nolens, surtout quand l’échec est aussi patent. Il est vrai que l’agence bénéficie d’une autonomie totale puisqu’elle n’est même pas sous l’autorité du préfet. Elle peut donc se permettre de souffrir de surdité ou d’autisme en toute bonne conscience.

Il a ainsi été impossible d’amorcer une réflexion sur les conditions d’installation des médecins. Fin de non-recevoir et refus de s’intéresser aux expériences pertinentes tentées à l’étranger, balayées d’un revers de main sous prétexte que cela ne pourrait fonctionner chez nous. Comme toujours, l’ARS se veut « sachante », selon un terme à la mode, face à des parlementaires ignares, on l’aura bien compris, qui ont l’outrecuidance de porter la parole de leurs concitoyens. « Circulez, il n’y a rien à voir », pourrait-on dire plus trivialement. Est-ce cela le dialogue ?

Deux points positifs, cependant. Tout d’abord l’ouverture prochaine à Challans d’un centre médical de soins non programmés. Je me ferai un plaisir d’assister à son inauguration et suivrai avec beaucoup d’attention l’impact du temps médical ainsi dégagé pour le service des urgences souvent saturé de l’Hôpital de Challans. J’espère que les conditions dans lesquelles les pompiers doivent accomplir leur mission s’en trouveront elles aussi améliorées.

Enfin et surtout, l’ARS a accepté la tenue d’une réunion publique qui devra se dérouler avant le 18 mars, en raison de l’entrée en vigueur de la période de réserve. Il a fallu batailler pour que le format de cet exercice démocratique ne soit pas trop encadré et que la part réservée aux questions du public soit importante. L’ARS, d’habitude hors sol, sera directement en contact avec le terrain. Bienvenue dans le monde réel !

Je me ferai un plaisir de modérer les échanges, afin que l’exercice se fasse dans un climat constructif et un esprit républicain. La présence d’Alain Le Bœuf, président du Conseil départemental, me semble par conséquent essentielle. Je l’inviterai donc à se joindre à nous et l’approcherai dans ce sens dans les jours qui viennent.
 
Philippe Latombe
Député de la Vendée

 

saphia LATOMBE

Lien :?

  • 1
    • j'aime
    • Qui aime ça ? »
  • 0
    • je n'aime pas
    • Qui n'aime pas ça ? »
  •  
 

Réagissez, commentez !

  • Aucun commentaire pour l'instant
rechercher un article, une vidéo...